Spectacle de la Marelle

Dialogue de deux personnes que cinq siècles séparent: Giulietta, peintre italien contemporain, et Martin Luther.

Giulietta Scaldini est une artiste peintre. Copiste de renom, elle découvre, un bon matin de janvier 2016, une proposition de copier une œuvre de Lucas Cranach représentant Martin Luther pour le bureau d’un inspecteur ecclésiastique à Strasbourg.

Giulietta se met hardiment au travail. Tout se déroule normalement, jusqu’au moment où le personnage du tableau « sort » de la toile et se met à dialoguer avec l’artiste. C’est que Martin Luther n’en peut plus de l’image d’Epinal qu’on cultive à son sujet. Il compte bien expliquer à Giulietta que la Réforme est à vivre plus qu’à célébrer, à réinventer plus qu’à répéter, que bien avant d’être une époque de l’histoire elle est un état d’esprit.

Martin Luther sorti de son tableau passera au scalpel notre société contemporaine. Il sera interrogé, admiré ou bousculé parfois par une artiste dont on découvrira, qu’elle avait bien préparé son sujet.

Avec Hubert Cudré, Philippe Thonney et Giliane Bussy, sur un texte de Jean Naguel, par la Compagnie de la Marelle.

  • Date et lieu: jeudi 25 janvier, 20h30 au Casino à Morges
  • Public concerné: Jeunes et adultes
  • Prix:billetterie
  • Compagnie de la Marelle
  • Renseignements : François Paccaud, tél. 021 331 58 24
  • Inscription: pas d’inscription

Événement(s) lié(s) à cet article